Nov 22 2010

Historique

Catégorie : david @ 16 h 54 min

 

LA  SECTION  THEÂTRALE  DU  CSCA

(HISTORIQUE non exhaustif)

(Mise à jour 26.02.2017)

Cette section a le même âge que le Cercle, soit 103 ans.

 

C’est le 26 décembre 1911 qu’elle donne sa 1ère représentation. Les répétitions et réunions se tiennent soit à la mairie, soit à l’école ou plus tard, au restaurant ALLHEILIG.  

En 1912, la pièce « BETHLEHEM » ravit de nombreux spectateurs.

 

Joseph SIFFERT, longtemps sur le devant de la scène au plan artistique (musique et théâtre) prend la direction de la musique. Ce dernier est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre et de morceaux de musique.

De 1914 à 1918, pendant la 1ère guerre mondiale, le cercle est inactif.

En 1919 Joseph SIFFERT devient régisseur et présente de belles pièces. On se souvient de :

  • ANDALOUMA
  • GLAUBENSMUT
  • D’R TROMPETER VON SECKINGEN
  • JERRY ITTEL
  • WILHELM TELL
  • D’SPIELUSCHT’S KENIGIN VON DUSENBACH
  • UM DREISSIG SILBERLINGE
  • OMAR
  • IM BANNE DER FREIHEIT
  • WENN DU NOCH EINE MUTTER HAST

En 1922, pour pouvoir entre autres présenter ces beaux spectacles, est inaugurée la salle actuelle du Cercle ADELPHIA.

Durant la 2e guerre mondiale 1939/1945 les activités du Cercle sont à nouveau mises en veille.

Reprise de l’activité en 1949. Le curé IMBS remet le cercle sur pieds et le théâtre renaît de ses cendres.

Les années 50 à 52 sont parmi les plus fastes. Diverses associations locales unissent leurs forces : le CERCLE, la MUSIQUE, la CHORALE, l’ADEIF, les JEUNES FILLES. Elles interprètent 17 fois la « PASSION DU CHRIST » sous la houlette de Joseph SIFFERT et du Curé IMBS.

Dans ces années là, ont également été présentées les pièces suivantes (à peu près) :

  • 1955 – ODILIA
  • 1957 – BARBARA
  • 1957 – D’WUNDERGEIG
  • 1957 – THARCISSIUS
  • 1958 -S’CREDO IN LOURDES
  • 1958 – SONA ALTI SCHACHTEL
  • 1958 – MADONNA AM GRASWEG
  • 1959 – ALEXA

Après une trêve due à l’indisponibilité de la salle, le théâtre reprend ses droits, sous la régie d’André BARTHELMEBS et de Bernard et Juliette KAYSER, de belles comédies sont mises en scène.

Pièces jouées à cette époque :

  • FRUHJAHR IM HERBST (Eugène NORBERT)
  • ZUM GOLDIGGE GÜGGEL (Victor SCHMIDT)
  • FERIE IN NICE (Guth SCHLEIFER)
  • DENAWE GEDAPPT (Eve BRION)
  • S’ROPFERS APOTHEK
  • STURM IM FASSEL
  • MINI FRAUI ESCH GLICHBERACHTIG (A. GOETZ)
  • THEO MINI BONNE (Léon LITZELMANN)
  • D’R FIDEL GROSSVATER (Joseph HAEFFELE)
  • D’SCHWARTZ KATZ (Michel BOCK)
  • D’R HOCHSTAPPLER (Josy PAYEN HEYD)
  • D’R INGEBELT KRANK (Joseph SIMON)
  • D’R WASCHBELSTICH
  • E VERHUDELDI G’SCHICHT (fritz BAUER)
  • OHNE NANA GEHT’S EINFACH NET
  • DE ZURCHTHIESLER
  • 1970 – D’ARME KINDER
  • 1974/1975 – EM HERR MAIRE SINI DOCHTER (Eugène NORBERT)
  • 1976/1977 – SO NE ALTI SCHACHTEL (Eugène NORBERT)
  • 1977/1978 – D’R KURZSICHTIG SCHANDARM (Eve BRION)

 

En 1987 Antoine SCHAEFFER prend les choses en main. Depuis cette date les spectacles suivants ont été présentés :

1987/1988 : KIRSCH UN KARN (Josy PAYEN HEYD)

1988/1989 : D’R ROT OCHS  (F. WILLENBUCHER)

1989/1990 : O WIEWER UN KE AND (Franz STREICHER)

1990/1991 : D’HEISCHRACK VOM TIVOLI (Michel SCHUTZ)

1991/1992 : GOOD BYE PFEFFERMENZ (Raymond WEISSENBURGER)

1992/1993 : SKANDAL EN PLEITEBACH (Josy PAYEN)

1993/1994 : D’R DOPPELTE MAURICE (André ZIEGLER)

1994/1995 : D’R WUNDERHEILER (Wolfgang KYNASS)

1995/1996 : TOP MODEL (Raymond WEISSENBURGER) et A DRACKIGI AFFAR (Bernard EIBEL) (par les jeunes)

1996/1997 : ALLELUJA HIT ESCH OSCHTERE (Raymond WEISSENBURGER) et FIRMA GEFTHAFELE Un Cie (A. SEYLLER) (par les jeunes)

1997/1998 : WANN SICH D’WIEWER DRI MESCHE (Bernd GOMBOLD)et D’R HERR MAIRE HET PROBLEMER (par les jeunes)

1998/1999 : GAUNER SYMPHONIE (Raymond WEISSENBURGER) et S’MADAMELE EN FERIE (par les jeunes)

1999/2000 : 500.000 FRANCS LESEGALD (Raymond KNIBIHLER) et A GFARLICH RENDEZ-VOUS (par les jeunes)

2000/2001 : D’R SCHULDEBUCKEL (Raymond KNIBIHLER) et A BODAL QUATSCHEL WASSER (par les jeunes)

2001/2002 : D’R ROT OCHS (F. WILLENBUCHER)

2003 : WANN D’FAUIE SPENNE (François TSCHUPP)

2004 : IM PARADIES GET’S KE ANGEL MEH ! (Raymond WEISSENBURGER)

2005 : HOLADRIO IM ALTERSHEIM (Bernd GOMBOLD)

2006 : WIE SPENNAFEND (François TSCHUPP)

2007 : ARRIBA MARGARITA (Daniel PFEIFFER)

La section théâtrale présente ses pièces de 15 à 17 fois par saison, avec des productions dans les villages alentours. En 1994/1995 un groupe de jeunes s’était créé sous la houlette de Marie-Josée KOPFF, Cathie de MONTIGNY et Raymonde FROMM. Les aléas de la vie (étudiante en particuliers) ont dissout ce groupe dynamique, qui était formé à l’Alsacien par leurs dirigeants et qui présentaient un petit spectacle en lever de rideau.

Depuis 2007 Antoine SCHAEFFER se retire progressivement du devant de la scène pour prendre une retraite bien méritée. C’est Cathie de MONTIGNY qui relève le défi d’encadrer les « joyeux lurons » que sont les acteurs actuels de la troupe

2008 : EM HIMMEL SEI DANK ! (Bernd GOMBOLD)

2009 : WIEWER UN KEN END (Franz STREICHER)

2010 : EM GROSSVATER SINER 75. GEBURTSDAA (Regina RÖSCH)

2011 : KATZEJAMMER (Bernd GOMBOLD)

2012 : GEDACHTNIS DURICHBRUCH (Bernd GOMBOLD)

2013 : D’R HOCHZITTER VU MINRE FRAUI (Joseph HAEFFELE)

2014 : D’SCHLITTEBACHER SCHNECKE (Daniel PFEIFFER)

2015 : A HOFF ZUEM VERKAUFE

2016 : KINDER MUESS‘MER UFKLAERE (André FURLING)

2017 – D’BISS-ZANG (Joël IRION)

Ce résumé, non exhaustif, relate dans ses grandes lignes, la vie de la section théâtrale. De nombreux talentueux et dévoués acteurs, régisseurs, techniciens, etc… se sont investis dans cette belle aventure culturelle. Ils sont si nombreux qu’il n’est pas possible de tous les nommer, au risque d’oublier involontairement quelqu’un. Depuis 1911 les mémoires se sont un peu émoussées, quoi de plus naturel. Certains ne sont plus là (mais ne sont pas oubliés pour autant), d’autres œuvrent toujours au grand plaisir des spectateurs toujours aussi fidèles à la troupe du Cercle ADELPHIA. Le travail effectué en amont par les différents responsables, a porté ses fruits. La troupe est appréciée et réputée pour son jeu fluide et naturel.

Merci à tous ces intervenants motivés et dévoués. Actuellement la saison commence début septembre par les répétitions, la recherche des décors et des costumes et se termine mi-mars par une dernière journée de travail pour remettre les locaux en l’état, presque 7 mois de présence et de travail !

En qualité de section du Cercle, le groupe théâtral participe évidemment également, comme toutes les autres sections, aux journées de travaux dans la salle, au marché aux puces et à la marche gourmande. L’union fait la force, pourvu que cet esprit solidaire vive encore longtemps.

Salutations théâtrales,

LE GROUPE THEÂTRAL DU CERCLE ADELPHIA

Sources : fascicule 90e anniversaire du Cercle, fascicule du centenaire du Cercle, mémoires des forces vives, archives.